Retour à la page d'accueil .
  Association des bibliothèques du Sicoval

Le Lecteur du Val - 10 bd des Genêts - 31320 CASTANET-TOLOSAN - Tél. 05.61.00.51.16
"Au bonheur des docs" (saison de conférences)
Sous le titre "Au bonheur des docs", le Lecteur du Val propose une saison de conférences tournant dans les bibliothèques de la communauté d'agglo, et visant à mettre en lumière les ouvrages documentaires, un genre quelque peu oublié au profit des ressources électroniques.

Pour cette nouvelle série de nouveaux rendez-vous, les cinq thèmes proposés (art du vitrail, pastel, histoire des réfugiés espagnols dans le Midi, toponymie lauragaise, naissance et vie d'une revue) sont très divers, mais toujours en lien, plus ou moins étroit, avec le territoire. Cinq bibliothèques (Montbrun-Lauragais, Donneville, Belberaud, Fourquevaux, et Péchabou) accueilleront successivement les conférences, qui déborderont toujours sur une visite, une animation, une exposition...

Les rencontres, qui seront accompagnées par une Librairie lorsqu'il y aura lieu, se dérouleront donc dans les différentes bibliothèques, le vendredi à 18 h 30 (entrée libre). Pour prendre part au buffet qui suivra (une participation de 7 € par personne sera demandée), il est indispensable de s'inscrire au préalable auprès du Lecteur du Val : tél. 05.61.00.51.16 ou info@lecteurduval.org.


l Les différents rendez-vous et les intervenants invités :
Nicole Andrieu et Maryline Delois, le vendredi 26 octobre 2012, à MONTBRUN-LAURAGAIS

"L'Art du vitrail : de la lumière dans les églises"

Les vitraux colorés apparaissent au 12e siècle, liés au développement de l’architecture religieuse. Ils ne répondent pas qu’à une nécessité fonctionnelle, mais aussi et surtout à une volonté symbolique et théologique, celle de rendre la présence de Dieu visible à travers la lumière. Le verre coloré et peint transfigure la lumière naturelle et les grandes verrières des cathédrales remplacent les peintures murales des églises préromanes et romanes. L’histoire de cet art est celle d’un équilibre entre verre coloré et peinture.

Nicole Andrieu, conservateur des Antiquités et objets d'art de la Haute-Garonne, abordera l'aspect historique de l'art du vitrail. Maryline Delois, vitrailliste d'art, interviendra sur les techniques de fabrication et de restauration des vitraux.

+ découverte commentée des vitraux de l'église de Montbrun-Lauragais


Sandine Banessy, le vendredi 7 décembre 2012, à DONNEVILLE
"Le Pastel : l'Or bleu de Toulouse"

Aux 15ème et 16ème siècles, toute l'Europe s'intéresse au pays d'Oc grâce à la culture et au commerce du pastel. De cette période prospère de notre histoire subsistent aujourd'hui le nom de "Pays de cocagne" et un patrimoine exceptionnel, châteaux et hôtels particuliers, bâti grâce à la fortune des marchands pastelliers. Du rôle du bleu dans l'histoire des hommes à l'alchimie du pastel et aux secrets de ses teinturiers, c'est l'histoire extraordinaire et passionnante de l'Or bleu du pays de cocagne que Sandrine Banessy nous invitera à découvrir.


Editrice, Sandrine Banessy est également la présidente de l'Académie des arts et des sciences du pastel, auteure d'ouvrages sur le patrimoine dont trois consacrés au pastel, et co-fondatrice de "Terre de Pastel", le nouvel espace et musée dédié au pastel qui ouvrira en 2013 à Labège.

+ présentation et signature du livre : "Sept balades au Pays du Pastel"

Bartolomé Bennassar, le vendredi 15 février 2013, à BELBERAUD
"L'Histoire des réfugiés espagnols dans le Midi"

Dès 1936, les réfugiés espagnols arrivent en France, affluant par vagues successives : relativement peu importante d'abord, l'émigration devient considérable en 1937, se poursuit en 1938 avec notamment le cas particulier de l’Aragon, et enfin se massifie en 1939 avec ce qui fut appelé la "Retirada". Les formes de l’accueil des réfugiés seront également évoqués, avec l’épisode des camps sur le plage en 1939 et la dispersion dans l'espace français, le travail en France, et bien sûr le rôle des réfugiés pendant la deuxième guerre mondiale, notamment leur engagement dans les forces armées françaises, et leur participation aux maquis et aux combats de la Libération.

Ecrivain, historien, professeur à l’université de Toulouse-le-Mirail dont il fut le président, Bartolomé Bennassar est l’un des plus grands spécialistes de l’histoire de l’Espagne moderne et contemporaine. Valladolid au siècle d’or, l’Inquisition espagnole, L’Histoire des Espagnols, sa biographie de Franco et son ouvrage, La guerre d’Espagne et ses lendemains, sont considérés comme des ouvrages de référence. Il a également publié des études sur l’Amérique latine. Sa démarche d’historien lui fait prendre en compte à la fois les personnalités politiques capitales et les faits sociaux relatifs aux individus anonymes touchés par la violence et la misère de ces temps de conquête. Bartolomé Bennassar s’est aussi essayé à l’écriture romanesque avec succès, et son roman Le Dernier saut a été adapté au cinéma en 1970.


+ exposition sur "La Guerre d'Espagne"


Lucien Ariès, le vendredi 12 avril 2013, à FOURQUEVAUX
"Toponymie : les noms de lieux du Lauragais"

Aux détours des chemins, les noms de lieux interpellent le promeneur : suivant l’expression consacrée, que veulent-ils dire ?. En raison de l'évolution de la langue parlée en Lauragais durant ces trois derniers millénaires, leur signification reste souvent mystérieuse, pourtant chaque toponyme est un véritable condensé d'information. Qu’ils soient gardiens du souvenir des forêts ou des landes qui couvraient la région avant les grands défrichements ou simples reflets de caractéristiques topographiques majeures, les noms de lieu sont les témoins de l’occupation ancienne des hommes et jalonnent l’histoire de notre territoire.

Après une présentation générale de son dictionnaire toponymique, noms de lieux et noms de rivières du Lauragais, Lucien Ariès, président de l’association de recherche baziègeoise racines et environnement (A.R.B.R.E.), invitera l’auditoire à une promenade à travers les noms de lieux de la commune de Fourquevaux


+ focus sur la toponymie fourquevalaise et exposition sur l'histoire du village


Santiago Mendieta, le vendredi 24 mai 2013, à PECHABOU
"Gibraltar : comment naît et vit ne revue"

Créer une revue en région sur une problématique large (la Méditerranée) mais unique, avec de l'enthousiasme, de la passion, du savoir-faire mais peu de moyens, est un défi tant éditorial qu'économique. Depuis novembre 2012, la revue Gibraltar, Un pont entre deux mondes surfe sur la vague des "mooks" ou livres-magazines vendus en librairie, popularisée par la revue XXI. Un nouveau venu dans le monde de l'édition, qui mélange récits journalistiques et de voyage, reportages, récits littéraires et fiction, mais aussi photographies, illustrations et bande dessinée autour de thématiques méditerranéennes.

L'animateur et créateur de Gibraltar, le journaliste et auteur Santiago Mendieta présente la revue. Il en explique les enjeux et les difficultés, sans oublier la notion de plaisir de lecture.

+ présentation de la revue "Gibraltar", entre livre et magazine, entre journalisme et littérature


l Boîte à outils
- Pour télécharger l'affichette de la programmation : Affiche (pdf 1 page)
   Bilan des animations 2011
     retour à l'accueil
© 2012-2013 -  Le Lecteur du Val - Tous droits réservés